Le nettoyage des tuyaux de chauffage

Qu’est-ce que le désembouage ?

Le désembouage est une pratique destinée aux systèmes de chauffage utilisant de l’eau comme liquide caloporteur. Elle consiste à évacuer et éliminer les boues, le tartre et les bactéries qui se sont formées dans les tuyaux, les radiateurs et/ou les planchers chauffants, sous l’effet de la température et du passage de l’eau. Cette action vise à maintenir le bon rendement de votre chaudière à fioul ou gaz, ainsi qu’à préserver son bon état et sa durée de vie.

Le désembouage du circuit de chauffage est indispensable car au fil du temps, les dépôts s’épaississent et finissent par influer sur les performances de la chaudière, et donc sur le confort des habitants de la maison. Les boues constituent en effet une sorte d’isolant qui perturbe le fonctionnement de la chaudière en refroidissant certaines parties du circuit de chauffage. La chaleur est donc mal distribuée et cela peut conduire à des modifications de la température de chauffe de l’eau, ainsi qu’à une surconsommation de fioul domestique.

Quand faut-il désembouer son circuit de chauffage ?

Il est conseillé de faire désembouer son circuit de chauffage par un professionnel tous les 3 à 5 ans environ, lorsque vous prévoyez de remplacer votre ancienne chaudière à fioul ou gaz par un modèle plus récent et plus économe, ou si votre installation de chauffage a plus de 7 ou 10 ans et n’a jamais été désembouée.

Le constat des dysfonctionnements suivants peut aussi servir de signal d’alarme :

• les radiateurs ou les planchers chauffants présentent des zones froides ;

• les pannes de chaudière sont de plus en plus régulières ;

• votre chaudière à fioul consomme plus d’énergie que nécessaire pour remplir sa fonction ;

• des bruits émanent régulièrement des tuyaux, des radiateurs ou de la chaudière.

Sous peine de ne plus avoir de chauffage au coeur de la période hivernale et de devoir changer votre installation si elle est irrémédiablement endommagée, faites appel aux services d’un professionnel. Ce dernier sera en mesure de trouver la source des dysfonctionnements et décidera s’il est nécessaire de procéder à un désembouage ou non.

désembouer son plancher chauffant

Un plancher chauffant doit être « normalement » nettoyé tous les 5 ans pour en conserver ses performances.

Le grand public, à qui l'on vante souvent les mérites et les performances du chauffage par le sol, n'est malheureusement que très rarement averti par les promoteurs et les constructeurs de maisons individuelles que ce système de chauffage réclame, tout comme une chaudière, un entretien régulier. Ainsi, un plancher chauffant devrait être désemboué tous les 5 ans, un circuit radiateurs tous les 5 à 10 ans. Ces durées sont aujourd'hui même bien plus faibles avec l'emploi massif de tuyauteries en PER sans barrière anti-oxygène, de radiateurs « acier » de pietre qualité, ou de la qualité de l'eau dont la dureté ne cesse d'augmenter dans certaines régions.

Cet entretien méconnu des utilisateurs entraine parfois un colmatage irréversible des canalisations alimentant des radiateurs (notamment celles de faible section en PER), ou pire, le bouchage des boucles du plancher chauffant obligeant à poser des radiateurs et des tuyauteries apparentes.

Les autres organes présents sur le réseau de chauffage souffrent et se détériorent aussi rapidement à cause d'une eau de plus en plus agressive. Un désembouage est alors nécessaire en action curative en espérant qu'il ne soit pas déjà trop tard : un tuyau PER colmaté sur quelques dizaines de centimètres est quasi impossible à déboucher !

Enfin, lors du remplacement d'un générateur de chauffage, il est aussi dans les règles de l'art de désembouer le circuit de chauffage avant la pose d'une nouvelle chaudière ou d'une pompe à chaleur, au risque sinon de déjà les colmater à peine mis en service ! Les échangeurs et les tuyauteries des appareils de chauffage de nouvelles générations sont aujourd'hui bien plus fin que nos veilles chaudières en fonte !

Opération préventive

Le désembouage d’une installation de chauffage est très important et devrait être réalisé au maximum tous les 5 ans pour les planchers chauffants qui fonctionnent en basse température favorable au développement des bactéries, des algues, avec une circulation lente favorable aux dépôts dans les tuyaux, et entre 5 à 10 ans pour les radiateurs (notamment pour les modèles "acier"). En effet, les installations de chauffage central accumulent toutes dans le temps une combinaison de tartre, de boues, de bactéries et de sous-produits de corrosion, pouvant à terme boucher irrémédiablement votre installation, notamment au niveau des boucles de plancher chauffant.

Opération curative

Un désembouage doit être aussi réalisé dès apparition de problèmes sur votre installation comme des zones froides au niveau du plancher chauffant, des radiateurs, une mauvaise circulation, des bruits au niveau de la chaudière et la baisse de son rendement (dépôts de tartre et de boues), des radiateurs qui gargouillent, qui se piquent (corrosion galvanique), l’apparition d'une eau de chauffage rouge ou noire lors de la purge de l'installation, un échange réduit du plancher chauffant (présence de boues et bactéries), des pannes de pompe à répétition (boues ou magnétite dans le mécanisme), …

Opération obligatoire

Un nettoyage est fortement conseillé au moment de la première mise en service d'un nouveau circuit de chauffage, afin d'enlever les flux de brasage et autres dépôts, et est obligatoire (notamment déjà pour obtenir la garantie constructeur) lors d’un remplacement d’une chaudière, pour éviter un encrassement trop rapide de cette dernière dû aux résidus contenus dans le réseau et ainsi préserver votre investissement.

Opération bénéfique

Dans tous les cas, une installation qui a entre 7 et 10 ans et qui n’a jamais été nettoyée mérite un désembouage. Le coût de l’intervention sera de toute façon amortie sur un à deux ans (cela dépend de votre consommation annuelle de combustible) avec une économie de chauffage de l’ordre de 10 à 25%. Votre installation fonctionnera mieux et consommera moins. La chaudière fonctionnera moins longtemps au cours de la journée augmentant d’autant sa longévité.